Samedi 12/03/16 au soir c’était soirée rock/grunge au Café de la Plage avec trois groupes prêts à en découdre !! Bien entendu avant toute chose, j’me chope une p’tite binouze traditionnelle pour se mettre dans le bain…(glouglou..aaaahh)….j’suis prêt! Le show peut commencer!

Et ça tombe bien, Orbis monte sur scène, les lumières s’éteignent, applaudissement du public, les guitares commencent à sonner, dernière gorgée, c’est parti!

Le groupe aux sonorités rock alternatif, propose un set flirtant entre Radiohead et Silverchair. Un Radiohead du temps de PABLO ONEY et un Silverchair époque NEONBALLROOM voir DIORAMA (p’tet pas les meilleures périodes de Silverchair mais bon…c’est un autre sujet…) Les morceaux sont « planants », travaillés et dégagent beaucoup d’émotions, notamment au travers de la voix du chanteur Clément Chrétien, qui malgré un début un peu timide a finit par se lâcher pour le plaisir de nos petites oreilles.

IMG_2696_SignIMG_2718_Sign

Toutes ces belles émotions sont parsemées de riffs et rythmiques pêchues qui donnent pas mal d’intensités aux morceaux. Le groupe donnait malheureusement ici son dernier concert et se sépare pour donner naissance à divers projets! Pour les fans et les autres, des morceaux sont quand même en cours d’enregistrement et ne devraient pas tarder à sortir! A suivre sur leur page Facebook : Orbis

 

 

 

THE BARBER SHOP prend place et monte la pression avec une ambiance plus noisy-rock. Venu de la « campagne » (Aux environs d’Houdan) le groupe sort le public de l’ambiance planante pour un show plus rentre dedans !Mélangeant ambiance rock 60’s, pop et guitares saturées le groupe enchaine une setliste intéressante voguant entre du Dandy Warhols et un esprit Pixies. Trois guitares se partagent les compos entre mélodies, riffs acérés, et ambiance noisy. Pour la voix, le style de chant de Thibaut Zimmermann s’approcherait d’un Eoin Loveless de Drenge.

IMG_2778_Sign IMG_2767_Sign IMG_2743_Sign

En attendant le groupe est carré et donne de la vie sur scène! Du coup ça passe quand même bien! Les cinq barbiers savent ce qu’ils font et le font bien! Leur premier EP aujourd’hui disponible est d’ailleurs à l’image de leur live : propre et rentre dedans.  A suivre ici : The Barber Shop 

Bon c’est pas tout ça mais il fait soif! Il est temps de se désaltérer au  houblon!!

Le quatuor DRY CAN se met en place! Des pédaliers monstrueux avec des effets de partout sont installés! Les guitares s’accordent, dernières mises au point, et la voix d’Antoine Abinun (Guitare/Chant) résonne dans la salle. Un timbre de voix qui rappellera Eddie Vedder à beaucoup ! Le jeu entre les musiciens est impeccable et on fait un bon dans le temps du rock des années 90. En effet, Pearl Jam, Soundgarden, ou pourquoi pas, Guano Apes pourraient facilement être cités dans les ambiances et influences que développent le groupe.

IMG_2790_sign

DRY CAN occupe la scène et y déploie une énergie communicative. ça fait plaisir à voir! De plus, le groupe à plus d’un tour dans son sac et propose quelques morceaux limite Trip Hop ambiance Portishead sublimés par la voix de Anne Lupieri (Guitare/Chant) qui navigue entre douceur et colère.

               IMG_2859_SIgn IMG_2840_Sign

Après une bonne heure de show le groupe quitte la scène alors que le public en demande encore. Malheureusement il n’y aura pas de rappel. Toute bonne chose a une fin ! Info groupe : Dry Can

Trois groupes aux identités propres pour un concert au son impeccable ce soir au Café de la Plage. (clapclap l’ingé son!) Je vous invite donc à découvrir ces trois groupes rapidement sur scène ou en écoutant leur album!

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *